Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 00:00




Au départ je voulais coller
La suite sur le premier article
Il s'avère que je ne pouvais
Ce chorégraphe trop prolifique
Est contraint de déménager

Après cette pause due aux ennuis

La suite aujourd’hui je publie
Il m’a fallu tout retrouver
Certains passages même retaper

êtes-vous prêt(e)s c’est reparti

 

Alice la suite toi tu connais

Les ayant lus en commentaire

Ils sont là pour ceux qui n’auraient

Consulté The Black and Whiter

Espérons qu’ils vont arriver

Alors si tu as apprécié

Le surnom autoproclamé

Il va y avoir une surprise

Comme sur un gâteau la cerise

Espécialement chorégraphié

 

(Un ami chilien prononçait ainsi)

 

Alors là je suis confus

La réponse n’avais publiée

Initialement j’avais prévu

Cette danse pour être ton cavalier
Et trop tard maintenant c’est foutu

A y regarder de plus près

La photo paraît être truquée

Il y a un tel contraste

Comme une tranche de coroplast

Et pourtant ce cliché est vrai

  

Au fait, je voulais t’informer

L’ « acrosticheur »  a encore frappé

Il t’en a fait une palanquée

Comme tu n’en verras jamais

Et puis ce n’est pas terminé…

 

Ah là ça se complique

L’explication pour ce plastique

Il te faudra aller chercher

Car ici c’est trop compliqué

En allant visiter ce site

 

Avant j’en ai utilisé

Le nom était similaire

Installant des kits tout prêts

C’étaient des panneaux solaires

Et ainsi ce mot connaissais

 

Au risque de te paraître pédant

L’acrostiche ici est facile

Il y a tous les ingrédients

Chacune des lettres tombant pile

Et cet ordre est très important

 

A la première ligne une voyelle

La seconde étant une consonne

Il me faut une autre voyelle

Comme ça je fais un texte qui sonne

Et je compose tout simplement

Avec les ailes déployées

L’oiseau blanc survole le quai

Il s’en va vers l’océan

Comme Livingstone le goéland

Et moi je me prends à rêver

Avec aussi de la couleur

Les photos sont un vrai bonheur

Il me vient l’envie de t’écrire

Cet acrostiche un peu tordu

En musique je t’ai répondu

Avec ses deux phares érigés
L'entrée du port est balisée
Ils invitent aussi au voyage
Coupant la digue vers le large
En un chenal de liberté

A la vue de ces mâts dressés

Lançant leur pointe vers le ciel

Il me semble qu’ils sont espacés

Comme les barreaux d’une échelle

Et montent vers la voie lactée

Avez-vous bien regardé

L’ombre sur le premier cliché

Il me semble y discerner

Comme un visage à long nez

Est-ce quelqu’un qui est caché ?

 

Aujourd’hui pas de commentaire

L’escalier qui va vers la mer

Il ne m’a guère inspiré

C’est pas mon thème préféré

Et tu crois tout ce que j’écris ?

Allez ne sois pas triste

Lis donc ces acrostiches

Il vont te consoler

Car j’ai pu te blesser

En n’étant inspiré

 

A travers les balustres

L’horizon tend sa ligne

Invitant quelques illustres

Capitaines de marine

Epris de la haute mer

A force de t’écrire

Les commentaires ainsi

Il y en a qui vont dire

Celtique a un souci

Et moi je vais bien rire…

Alice ne compte que cinq lettres

La difficulté est là en fait

Il faut chaque fois imaginer

Commentant un de tes clichés

En peu de mots tout faire passer

 

Allez je vous explique

La solution est sur le site

Il suffit seulement d’aller lire  (commentaire N° 38)

Comment je pensais lui écrire

Et commenter ses belles photos

 

Avant de décoller

La mouette sent le vent

Il va bientôt tourner

Créant un ascendant

Elle va en profiter

 

Ayant déjà écrit la suite

Le commentaire est archivé

Il est visible sur ce site

Cliquez le lien sous le cliché

Et c’est le com’ juste avant huit

   

A la question posée ici ­
La réponse plus bas suit

Il s’agit peut-être d’elle

Cette version est très belle

Ecoute bien et dis moi quoi

 

Afin que tu l’aies plus vite

Le lien ici te conduira

Immanquablement sur ce site

Comme tu le sais déjà

Espérant qu’elle soit la bonne artiste

 

A regarder plus haut

La réponse à mon com

Il n’est besoin d’écrire

Car le petit « émoticone »

Exprime ton sourire.. (me trompe-je ?)

 

Accorderas-tu cette danse

Le rythme de ce slow est entraînant

Il swingue bien et donc je  pense

Chorégraphier les pas avec allant

Et ce sera ma récompense

 

Acceptant ce petit kiss

Laissé ici par toi Alice

Inspiratrice de ces vers

Comme je ne cesse d’en faire

Et par ceux-ci te remercie

 

A chaque fois que tu me Kiss

Le neurone des acrostiches

Immédiatement te fait tourner

Comme ces fameux derviches

Etourdis à bien trop tourner

 

Et si ce soir nous dansions

Changeant les pas comme au quadrille

Inversant l’ordre garçon et fille

Le clap des mains ou du bâton

Annonce le sens de rotation

 

Avec cette musique entraînante

Le bodhran rythme bien les pas

Irish musique envoûtante

Celtique jusqu’au bout des doigts

Egrenant ses notes percutantes


Au risque de m’être trompé

 

Le compte ici donne cinquante

Il serait bon de vérifier
Comptez aussi et dans l’attente

     En prépare d’autres pour continuer

 

Avant de partir au boulot

La visite chez Alice s’impose

Inscrivant ici quelques mots

Ce n’est peut-être pas grand chose

En tout cas plus que ce zéro

 

Autre chose qui devrait te plaire

La suite j’ai enfin publiée

Il y avait trop de caractères

Cette nouvelle page ai du créer

Etrenneras-tu les commentaires ?

Alice ici a répondu
La première place a obtenue
Il y a trois mots pas un de plus
Ceux-là même déjà entendus
En d’autres lieux d’autres tenues

Avec une grande célérité

Le commentaire est arrivé

Installé là au premier rang

Comme pour mieux voir tous les passants
En saluant leur arrivée 


Suite

 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chorégraphe d'Alice - dans Acrostiches
commenter cet article

commentaires

Alice 07/09/2008 01:22

bonne nuit Philippe. merci pour le nounours, je vais m'endormir avec certainement :)...

Le Chorégraphe des mots 09/09/2008 21:51


Bonne nuit à vous deux alors... :o)


Alice 03/08/2008 00:54

et oui! ça ne te dérange pas j'espère? :)bonne nuit Philippe...

Le Chorégraphe d'Alice 03/08/2008 02:49



Ah que nenni ma muse tu es ici chez toi


Le titre si je n’ m’abuse c’est Alice comme toi


Il me plaît à penser que tu viennes le soir


Comme une petite souris qui passe dans le noir
Et grignote cette chanson qu’ici je te dédie

                                Bonne nuit
Alice


Alice 22/07/2008 18:03

j'adore cette chanson que je ne connaissais pas... je viens ici souvent le soir juste pour l'écoutermerci Philippe :0010:

Le Chorégraphe d'Alice 23/07/2008 08:40



Alors
comme ça tu viens


Le soir
pour écouter


Il faut
dire qu’il chante bien


Cette
voix pour t’ envoûter
Et
ce texte qui te retient


Mr Yoyo 19/07/2008 23:55

C'est réellement une belle chorégraphie, avec comme décor,le Pays des Merveilles, celui d'Alice.

Le Chorégraphe des mots 20/07/2008 21:43



Merci a
toi Mr Yoyo


J’ai vu
ton com’ chez Miss Alice


Est-ce
que je maîtrise les mots ?


A vous
de me dire si je glisseSur
cette piste de tango



Alice 28/06/2008 20:02

bon samedi Philippe... je vais danser seule ce soir alors? :)

Le Chorégraphe des mots 02/09/2008 13:23



Oui, désolé...



A savoir


Quand vous entrez chez moi, arrivez par l'accueil
Car  en fait c'est là bas,  que j'écris sur la feuille
Du bandeau déroulant, tout un tas de messages
Qui pourront informer, tous les gens de passage.
 

Laissez vos commentaires en bas, mais pour le hors-sujet c'est là

Deux astuces pour vous faciliter la lecture:
CTRL et + pour agrandir le texte ou CTRL et - pour le diminuer
Pour certains commentaires pas faciles à lire, surlignez-les à l'aide du curseur,
Essayez ici et vous verrez.

Avis de non-réponse


Je manque de temps en ce moment, aussi ne m'en veuillez pas si je ne réponds, j'ai bien lu tous vos commentaires, merci à vous ils sont super....
<...>

Archives

Le Chorégraphe des mots

 
                   la-danse-des-mots

 

 

Toute la musique que j'aime...

Si vous voulez savoir, c'est là qu'il faut aller
Des lecteurs en pop-up, c'est mieux pour naviguer



 

 

Souriez vous êtes comptés

Vous êtes seulement

A danser sur cette piste
Alors qu'il y a

Promeneurs sur Over-Blog
Vous vous sentez un peu seul(e)(s) ?
Alors faites quelque chose, 
Invitez vos amis.