Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Voici donc comment tout a commencé.

Un site de rencontres et de dialogue, des échanges d'écrits et de paroles, de réconfort également, mais déjà se profile la fin de ce roman.


A vous de découvrir le message de chaque acrostiche.

 


Poèmes élaborés nuitamment, écrits lentement, ouvragés pour elle.
(Attention ça commence ici)


 

 

 

J’ai semé quelques graines

  Apostrophe C.Paquet *

Inonde-les de poèmes

Mille et un je t’aime

Ecloront en bouquets.

Maintenant revenu

A la vie grâce à elle

Revoyant les couleurs

Toutes les fleurs sont belles.

Iris bleu, pois de senteur

Nénuphar, immortelle

Eglantine, jaune ciguë.**

 

 

* Apostrophe

 

**

Iris bleu : cœur tendre, nouvelles joyeuses.

Pois de senteur : vous êtes l'élégance même.

Nénuphar : votre cœur trop froid ne sait pas saisir l'amour que je vous porte.

Immortelle : douleur qui ne s'éteindra pas.

Eglantine : bonheur éphémère, les jours heureux passent trop vite.

Ciguë jaune: souvenir douloureux..




Vient ensuite son anniversaire, m'inspirant ce message et reprenant l'acrostiche ci-dessus, ne lui ayant pas encore envoyé.




 

Bien qu’absent depuis quelques jours

Ouvrant quelquefois ma boîte mail

Négligeant moins ceux qui m’entourent


Ayant retrouvé le sommeil

N’oubliant pas ces derniers jours, mais

Ne voulant plus dès le réveil

Imaginer que notre amour

Vivrait bientôt sous le soleil.

Espérant juste pour l’instant

Revivre un jour une belle histoire

Sentant mourir maintenant

Au fond de moi le désespoir.

Il est venu, enfin, le temps,

Rêvé longtemps sans plus y croire,

Et grâce à toi, mais si seulement, on avait pu un jour se voir…

J’ai semé quelques graines

*  Arrose-les de billets

Inonde-les de poèmes

Mille et un je t’aime

Ecloront en bouquets.


Maintenant revenu

A la vie grâce à elle

Revoyant les couleurs

Toutes les fleurs sont belles.

Iris bleu, pois de senteur

Nénuphar, immortelle

Eglantine, jaune ciguë.**


Pénélope, elle, attend

Opérant sur la toile

Ulysse ou un galant

Revenant à pleine voile.


Ce rêveur a tôt cru

Elle est là sur ce site


Qu’il aurait bien vécu

Une histoire onirique.

 *Echangeant sur le net  

Lui bien sûr a pensé

La voici, sans conteste

Elle est là ma moitié.


Elle, elle n’était pas prête

Sage-femme elle l’a aidé, (ou son cœur n’a chaviré)

Traduisant son mal-être, elle l’a réconforté.


Merci encore pour tout

Acceptes aujourd’hui


Modestement d’un fou

Un poème où il dit

Simplement sans bagout,

En ces longs acrosti (ches) :

(Les renvois sont au dessus, vous les avez déjà vus.)

 


 



Un rendez-vous annulé m'a inspiré ceci



 

Quelquefois je rêve

Une nouvelle vie

Allez je t’enlève

Ne dis rien c’est oui.

Discuter de tout

Ne se cacher rien

On pourrait surtout

Une fois au moins

Se connaître en vrai

Vivre ces instants

Et ne plus jamais

Regretter avant.

Réunir nos mains

Ou même s’enlacer

Ne faire plus qu’un

S’être enfin trouvés.

Ne pas s’apprécier

Oublier alors

Ulteem avait tort
Se revoir jamais.

 


  Suivi d'une discussion où nous décidons de rester amis après ce coup de foudre mutuel et virtuel. Mais le silence devenant assourdissant...


 

 

Revenir chaque jour
Espérant y voir

Message arrivé

Il reste un espoir.

S’est elle connectée

Sur ce faux miroir

Il parût si vrai

On voulût y croire.

Ne plus y penser

Ne plus rien vouloir

Etre déboussolé

Seul et sans espoir.

Travailler un peu

Penser à autre chose

Accepter ce jeu

Soigner sa névrose.

Guérir peu à peu

Un gros cachet rose

Evitera de

Retomber morose.

Improbable trêve

Savoir oublier

Oublier ce rêve
Ne plus y penser. (ad libitum)



Et cette petite question.


 

 

En une connexion

Traverser ta fiche

Terrible déception

Offline qui s’affiche
Interrogation

(Ici le dernier mot porte le double sens à la fois du sentiment exprimé dans le texte et de la
ponctuation)



La belle n'était pas prête à vivre cette aventure
 Et décida d'en rester là
Par contre une chose est sûre
 Ce blog c'est à elle que je le dois.


Merci
Petits écrits nuitamment élaborés, lentement ouvragés, pour elle
.
(Et ça se termine là)


Cette rencontre me fait désormais penser à celles que l’ont peut faire au cours d’un voyage.
On vit des moments intenses, on profite pleinement de l’instant présent, une parenthèse dans l’espace-temps de notre vie, comme un rêve éveillé.

Il arrive parfois que l’histoire se poursuive après le retour, mais c’est rarement le cas.
On garde alors un  souvenir merveilleux de ces moments privilégiés, en feuilletant son album de photos-souvenir bien rangé dans le coin le plus agréable de sa mémoire à côté de la cheminée où crépite et exhale le romarin.




J'ai reçu des nouvelles de Pénélope et un joli cadeau que je vous livre ici



C'est avec plaisir que j'ai rendu visite à ton bébé, ravie d'avoir participé à son accouchement...

Il te ressemble beaucoup, je m'y retrouve aussi... émotions.

 

Pouvoir
H
ypnose
I
llusion aussi
L
es mots, les miens
I
ls ont réveillé
P
ar Pénélope interposée
P
ure Poésie
Et les vôtres?

Amitiés  Pénélope


Retour  

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

A savoir


Quand vous entrez chez moi, arrivez par l'accueil
Car  en fait c'est là bas,  que j'écris sur la feuille
Du bandeau déroulant, tout un tas de messages
Qui pourront informer, tous les gens de passage.
 

Laissez vos commentaires en bas, mais pour le hors-sujet c'est là

Deux astuces pour vous faciliter la lecture:
CTRL et + pour agrandir le texte ou CTRL et - pour le diminuer
Pour certains commentaires pas faciles à lire, surlignez-les à l'aide du curseur,
Essayez ici et vous verrez.

Avis de non-réponse


Je manque de temps en ce moment, aussi ne m'en veuillez pas si je ne réponds, j'ai bien lu tous vos commentaires, merci à vous ils sont super....
<...>

Archives

Le Chorégraphe des mots

 
                   la-danse-des-mots

 

 

Toute la musique que j'aime...

Si vous voulez savoir, c'est là qu'il faut aller
Des lecteurs en pop-up, c'est mieux pour naviguer



 

 

Souriez vous êtes comptés

Vous êtes seulement

A danser sur cette piste
Alors qu'il y a

Promeneurs sur Over-Blog
Vous vous sentez un peu seul(e)(s) ?
Alors faites quelque chose, 
Invitez vos amis.