Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 00:00


C'est avec grand plaisir que je passe chaque jour
Hésitant à laisser un nouveau commentaire
Revenant juste pour ouïr cette voix de velours

Instrument sans défaut qui ne cesse de me plaire

Si tu pouvais me dire qui est cette interprète

Tu l’as peut-être écrit alors je ne l’ai vu…

Il me faut revenir tant cette voix m’entête

Ne faisant pas de bruit comme l’ombre des nues.

Et puisque tu aimes rire passe chez moi faire un tour.

Si vous prenez le premier et le dernier alexandrin, vous trouverez le message de cet acrostiche.


 

C’est avec grand plaisir lisant vos commentaire

Que je reviens vous dire à quel point ils me touchent

Humblement j’ai écrit ces quelques phrases en vers

Utilisant un style qui ici a fait mouche

Rimbaud comme Baudelaire usaient d’alexandrins

Ils peuvent être tranquilles je n’ai pas d ‘ambition
Initialement mon père agent électricien

Crût que j’aurais pu faire le tour des compagnons

Sans doute l’ais-je déçu en quittant le métier

Hostile et réfractaire à cette hiérarchie

Trouvant ma voie j’ai lu des livres par milliers*

Ouvert un dictionnaire comme encore aujourd’hui

Il faut vous l’avouer je ne suis littéraire

Tout ce que j’ai écrit n’apporte rien de nouveau

N’étant point érudit n’ayant pas lu Voltaire

Tout ce que je sais faire c’est agencer les mots
Encore un fois ici c'est juste une gymnastique

Il faut seulement compter pour avoir tous les pieds

Notez c’est plus joli quand la petite musique

Egrène son chapelet de syllabes accordées

 * dixaines serait plus juste mais la rime tombe à plat


 

Ah je voulais te dire, je me suis régalé

Avec cet acrostiche tout en alexandrins

Aux césures d’hémistiches presque toutes accordées
Aussi je continue écrivant ce quatrain.


Le métier que j’exerce est très polyvalent

Lassé par le commerce me voici intendant

Le matin jardinier j’enlace les branches sauvages

Le long d’un grand piquet comme les lettres sur cette page.

Intendant donc je suis on dit homme à tout faire
Insinuant ici que rien ne me résiste
Il y a une partie de moi qui par mystère
Installe dans ces récits des petits jeux de piste.

Cette partie cachée au travail ne me sert

C’est pourquoi j’ai ouvert un blog pour y placer

Ces poèmes et ces vers parfois même enlacés

Comme lorsque Quichottine dépasse un peu au pied.


Entre nous c’est facile prenez une lettre sur deux

Et vous verrez les filles où  j’ai caché mon jeu

En vous donnant cette piste vous allez bien trouver

Et c’est comme pour Alice ces E  l’ont achevée.


 

Cest avec grand plaisir lisant vos commentaires

Que je reviens vous dire à quel point ils me touchent

Humblement j’ai écrit ces quelques phrases en vers

Utilisant un style qui ici a fait mouche

 

Rimbaud comme Baudelaire usaient d’alexandrins

Ils peuvent être tranquilles je n’ai pas d ‘ambition

Initialement mon père agent électricien

Crût que j’aurais pu faire le tour des compagnons

 

Sans doute l’ais-je déçu en quittant le métier

Hostile et réfractaire à cette hiérarchie

Trouvant ma voie j’ai lu des livres par milliers*

Ouvert un dictionnaire comme encore aujourd’hui

 

Il faut vous l’avouer je ne suis littéraire

Tout ce que j’ai écrit n’apporte rien de nouveau

Nétant point érudit n’ayant pas lu Voltaire

Tout ce que je sais faire c’est agencer les mots

 

Encore une fois ici c’est juste une gymnastique

Il faut seulement compter pour avoir tous les pieds

Notez c’est plus joli quand la petite musique

Egrène son chapelet de syllabes accordées


  Retour sur le fond et la forme

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chorégraphe des mots - dans Acrostiches
commenter cet article

commentaires

A savoir


Quand vous entrez chez moi, arrivez par l'accueil
Car  en fait c'est là bas,  que j'écris sur la feuille
Du bandeau déroulant, tout un tas de messages
Qui pourront informer, tous les gens de passage.
 

Laissez vos commentaires en bas, mais pour le hors-sujet c'est là

Deux astuces pour vous faciliter la lecture:
CTRL et + pour agrandir le texte ou CTRL et - pour le diminuer
Pour certains commentaires pas faciles à lire, surlignez-les à l'aide du curseur,
Essayez ici et vous verrez.

Avis de non-réponse


Je manque de temps en ce moment, aussi ne m'en veuillez pas si je ne réponds, j'ai bien lu tous vos commentaires, merci à vous ils sont super....
<...>

Archives

Le Chorégraphe des mots

 
                   la-danse-des-mots

 

 

Toute la musique que j'aime...

Si vous voulez savoir, c'est là qu'il faut aller
Des lecteurs en pop-up, c'est mieux pour naviguer



 

 

Souriez vous êtes comptés

Vous êtes seulement

A danser sur cette piste
Alors qu'il y a

Promeneurs sur Over-Blog
Vous vous sentez un peu seul(e)(s) ?
Alors faites quelque chose, 
Invitez vos amis.